Quelles fleurs envoyer pour un décès ?

Fleurs de deuil

Il est toujours difficile de savoir la conduite à tenir lorsque l’on fait face à un décès. Les fleurs sont un symbole d’espoir et de renaissance de l’âme, en plus d’être un réconfort pour les proches et la famille du défunt. Elles symbolisent donc un message fort de condoléances pour l’entourage, à condition de bien choisir les fleurs et les couleurs. En effet, elles sont dotées de significations particulières. Il faut également être vigilant et respecter les choix du défunt et de ses proches, et tenir compte de leurs croyances avant d’envoyer des fleurs. Vous trouverez dans cet article quelques conseils pour vous aider à faire votre choix.

Utiliser le langage des fleurs pour des funérailles

Symbolique des couleurs pour envoyer des fleurs

Lors des obsèques, les couleurs choisies pour le bouquet vont rappeler les traits de caractère du défunt, ou bien la relation qui vous lie à ce dernier. Voici quelques exemples :

  • Le rouge est réservé au conjoint et aux intimes, car il représente l’amour et la passion ;
  • Le blanc quant à lui va évoquer la pureté, et il est donc particulièrement indiqué lors des obsèques d’un enfant ;
  • Les couleurs pastel évoquent la nostalgie, et sont souvent choisies par les amis pour rappeler les bons moments passés ensemble ;
  • Enfin, les couleurs vives sont associées au souvenir de l’énergie, de la joie de vivre du défunt.

Symbole des fleurs pour des condoléances

Une fois les tons de votre bouquet choisis, il est également important de sélectionner des variétés de fleurs qui vont porter le bon message lors des obsèques. Vous trouverez ici plusieurs exemples de signification des fleurs.

  • Les œillets sont le symbole du deuil et de la discrétion ;
  • Les chrysanthèmes sont très utilisés car ils évoquent l’éternité. De plus ils sont résistants et fleurissent jusqu’aux premières gelées ;
  • Les gerberas ou les géraniums évoquent tous deux l’amour ;
  • La bruyère est un choix qui évoque les amours durables, solides ;
  • La rose, reine des fleurs, qui, dans ses tons sombres, évoque l’amour profond, tandis que les tons clairs symbolisent plutôt la sympathie ;
  • Le lys qui rappelle l’innocence est la pureté.

A ces fleurs fréquemment proposées pour présenter ses condoléances s’ajoutent de nos jours beaucoup d’autres variétés. Même si elles n’apparaissent pas dans cette liste, vous pouvez bien sûr opter pour un assortiment des plantes préférées du défunt.
Si vous avez la crainte que des fleurs naturelles n’ornent pas longtemps la sépulture, vous pouvez choisir des fleurs artificielles. Les plus résistantes sont en céramique, mais il en existe en papier ou en soie qui peuvent durer plusieurs semaines. Elles ne dénoteront pas si elles sont déposées aux côtés des fleurs naturelles.
Si la fleur naturelle a votre préférence, sachez que vous pouvez opter pour des plantes en pot. Elles sont particulièrement adaptées si vous n’avez pas la famille n’a pas la possibilité de venir se recueillir souvent sur la sépulture du défunt. Le très beau cyclamen, par exemple, ou encore l’azalée peuvent se combiner à d’autres plantes pour former une très belle composition en pot.

Bien choisir la composition florale pour des funérailles

Envoyer des fleurs coupées pour un décès

La livraison de fleurs coupées se fera plutôt sous la forme d’une gerbe aux beaux volumes. Toujours très appréciée lors de funérailles, elle peut être composée par les proches. Auparavant, les gerbes duraient peu car, contrairement à des fleurs coupées dans un vase, les tiges n’ont pas accès à l’eau. Mais désormais les fleuristes peuvent prévoir une poche d’eau pour gagner en durabilité. Attention tout de même, car sa manipulation devient alors difficile. Il est plutôt déconseillé de faire livrer une gerbe avec poche d’eau.
Les fleurs coupées peuvent également être proposées par la famille afin que chaque personne présente lors de la cérémonie puisse déposer une fleur dans la tombe.

Choisir les fleurs piquées

Moins volumineuses que la gerbe, les fleurs piquées peuvent être présentées sous plusieurs formes pour un deuil :

  • En cœur, pour symboliser l’amour porté au défunt ;
  • En coussin de plusieurs formes (rond, carré, plat, bombé…) choisis plutôt par les moins proches ;
  • En raquette destinée à couvrir le cercueil ;
  • Sous forme d’un devant de tombe, qui est une pièce en hauteur qui témoigne de la sympathie envers le défunt ;
  • En couronne, forme la plus utilisée, avec un ruban portant un message en l’honneur de la personne disparue.

Les fleurs piquées ont généralement une meilleure durée de vie qu’un bouquet traditionnel. En revanche, les formes sont souvent associées à des fleurs en particulier. Par exemple, la couronne comportera plutôt des roses, des chrysanthèmes. Le devant de tombe comportera plutôt des lys, des hortensias ou encore des mufliers.

Dois-je amener des fleurs ?

Dans le cadre civil, ce sont les dernières volontés du défunt et de la famille qui vous guideront dans votre choix. En revanche, pour les cérémonies religieuses, il faut faire preuve de précautions car la présence de fleurs peut différer en fonction des croyances. Par exemple, dans la religion catholique, les fleurs sont très utilisées. Chez les juifs également, mais il n’est pas toléré d’en déposer sur la tombe. Les orthodoxes préfèrent les cierges mais n’interdisent pas les fleurs. Enfin, le culte musulman ne prévoit pas le dépôt de fleurs lors des funérailles. Si vous avez un doute, le mieux reste encore de poser la question à votre fleuriste qui est habitué à préparer des compositions de deuil. Et n’oubliez pas que les fleuristes proposent aujourd’hui la livraison de fleurs si vous ne pouvez pas être présent lors des funérailles.